AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Mobilités > Télétravail > Télétravail, nouvelle norme pour certains, comme chez Facebook ?

Télétravail, nouvelle norme pour certains, comme chez Facebook ?

Télétravail, nouvelle norme pour certains, comme chez Facebook ?

Facebook : Mark Zuckerberg a annoncé rendre le télétravail permanent pour ceux qui le souhaitent; mais sous conditions…

Le patron de Facebook a en effet  annoncé que le recrutement à distance allait être développé et que les employés déjà présents dans l’entreprise pourront choisir de travailler à distance de manière permanente. Une annonce qui fait suite aux changements ayant impacté toutes les entreprises lors de la crise sanitaire et à l’obligation de travailler depuis leur domicile pour bon nombre de salariés à travers le monde : « Nous ne le faisons pas parce que des employés le réclament, mais parce que nous sommes là pour servir le monde et notre communauté, et débloquer autant d’innovations que possible », a déclaré le fondateur de Facebook.
Une décision qui n’est pas exclusive puisque préconisée et ou soucie par l’ensembles des GAFAM. En effet, Google va permettre à la majorité de ses employés de continuer à faire du télétravail jusqu’à la fin de l’année. D’autres comme chez Microsoft pourront continuer le télétravail jusqu’au mois d’octobre.

Mark Zuckerberg, patron de Facebook.

Pour revenir à Facebook, précisions que l’entreprise ne prévoit pas de rouvrir la plupart de ses bureaux avant le 6 juillet prochain et exigera que des mesures soient appliquées par les employés telles que le port du masque, la prise de température et le respect des distanciations physiques (terme préférable à social…). Une étude interne fait apparaître que 50 % des employés de Facebook s’estiment plus productifs en télétravail et que 20 % à 40 % d’entre eux sont prêts à travailler à distance de manière permanente. Toutefois environ la moitié semble pressée de retourner au bureau. Notons que d’autres entreprises technologiques offrent déjà cette possibilité de télétravail à leurs employés : Twitter, Square ou Shopify.

Le télétravail , oui mais !

Ainsi dans les 5 à 10 prochaines années, la moitié des effectifs de l’entreprise pourrait travailler à distance. Mais les employés pouvant bénéficier de ces conditions de travail seront sélectionnés et devront avoir de l’expérience, être à un certain niveau de l’entreprise et avoir des performances récentes satisfaisantes. Ils devront également faire partie d’une équipe de travail prenant en charge le travail à distance et obtenir l’approbation du chef de service. Aussi les jeunes recrues devront-elles d’abord travailler dans les bureaux de l’entreprise avant de se voir offrir la possibilité de télétravailler. Dans le même esprit, le recrutement à distance ne sera ouvert que pour les candidats expérimentés. Les jeunes diplômés sortis tout droit des écoles n’y auront pas droit. Une nouvelle politique qui permettra d’attirer des profils plus diversifiés socialement et géographiquement…,  selon Mark Zuckerberg. Cela permettrait aussi de tester des produits développés par l’entreprise tels que l’extension professionnelles de Facebook; à savoir Workplace, l’outil de collaboration maison entre équipes.
– Source : Presse-citron.net .