AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Innovations > Internet-Web > Surprise, surprise : d’où nous viennent les spams ?

Surprise, surprise : d’où nous viennent les spams ?

Surprise, surprise : d'où nous viennent les spams ?

Russie, Allemagne, États-Unis, Chine, premiers parmi les pays émetteurs de spams !

Les spams envahissent inexorablement nos boîtes mails. Ils représentent près la moitié de la totalité des courriels envoyés dans le monde et après un déclin prolongé, leur part dans le trafic mondial de mails a recommencé à augmenter en 2021, comme le rapporte Securelist dans son dernier rapport trimestriel. Se désinscrire des listes d’e-mailing ou ne donner son adresse e-mail qu’avec parcimonie ne permettent pas de s’en protéger complètement. Et même si la plupart atterrissent directement dans les courriers indésirables, ils n’en sont pas moins exaspérants et font tous les ans de nombreuses victimes, le mail restant le principal vecteur des cyberattaques.
Toujours selon les données de Securelist, 76 % des spams envoyés dans le monde proviennent de dix pays. La Russie est le premier pays émetteur dans le monde : elle représentait près du quart du trafic mondial de courriels indésirables au premier semestre 2021. L’Allemagne occupe le deuxième rang (14,4 %), suivie par les États-Unis (12,1 %) et la Chine (7,6 %). Bien que seuls 3,6 % des spams mondiaux proviennent de France, cela place tout de même l’Hexagone dans les six principaux pays émetteurs juste derrière les Pays-Bas (4,4 %). Comme quoi l’Europe n’est pas seulement une victime en la matière, elle y prend part !
– Source : Statista .