AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > ÉcoSécurité > Hydrogène > Stratégie mondiale sur l’hydrogène, encore trop peu de pays déclarés !

Stratégie mondiale sur l’hydrogène, encore trop peu de pays déclarés !

Stratégie mondiale sur l'hydrogène, encore trop peu de pays déclarés !

État d’avancement des stratégies hydrogène dans le monde : 13 à la douzaine, pour l’instant…

La dernière étude du Conseil Mondial de l’Énergie est en cours de publication sous le titre “Hydrogène à l’horizon : à vos marques, presque prêts, partez ?”. En s’appuyant notamment sur le réseau de sa centaine de comités nationaux, le Conseil a pu dresser un état des lieux de l’état d’avancement des stratégies hydrogène dans le monde il en ressort que : 12 pays seulement et l’UE ont publié leurs stratégies hydrogène… dont 9 publiées au cours de la dernière année seulement. Dix neuf autres pays élaborent actuellement leurs stratégies, dont beaucoup visent à publier en 2021, démontrant une nette accélération de l’intérêt du gouvernement soutenue, potentiellement, par la COP26 agissant comme catalyseur. Le développement d’une “économie de l’hydrogène“ n’en est ainsi qu’à ses débuts même si l’on constate un intérêt et un soutien croissants dans le monde entier. Nous n’en voulons pour preuve que l’engagement précoce du Japon qui a catalysé l’intérêt de la région Asie-Pacifique ; ainsi la Corée du Sud et l’Australie ont publié leur stratégie peu après. Le Japon et la Corée du Sud ciblent le secteur de l’électricité et les transports, l’Australie les transports et la production d’ammoniac. Les deux premiers pays dépendront principalement des importations d’hydrogène alors que l’Australie met davantage l’accent sur la production et l’exportation d’hydrogène.

Amérique du sud
et du Nord

De l’autre côté de l’Atlantique cette fois, en Amérique latine, le Chili a été le premier à prendre des initiatives : ce pays dispose d’un excellent potentiel renouvelable et son objectif immédiat est donc de remplacer l’hydrogène fossile par de l’hydrogène renouvelable, avec des perspectives d’exportation à long terme. Les secteurs prioritaires sont l’industrie et le transport longue distance. Plus haut, le Canada mise sur des utilisations de technologies matures déjà disponibles dans le secteur des transports. L’accent est également mis sur la décarbonation du chauffage grâce au mélange de gaz naturel et d’hydrogène. Quant à l’Europe, l’Allemagne a contribué à faire progresser la stratégie hydrogène de l’Union européenne pendant sa présidence. Sept pays ont publié leur stratégie en 2020. L’objectif principal est la décarbonation de l’industrie et des transports. Des importations significatives sont attendues en Europe même si l’Espagne et le Portugal seront autonomes, avec des objectifs d’exportation à long terme.