AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Éco-Sécurité > Environnement > Qui sont les plus gros émetteurs de CO2 au monde ?

Qui sont les plus gros émetteurs de CO2 au monde ?

Qui sont les plus gros émetteurs de CO2 au monde ?

Le candidat démocrate américain Joe Biden a réitéré sa promesse de rejoindre l’Accord de Paris sur le climat le jour-même où le retrait du président Trump est entré en vigueur. Un engagement renforcé sur le climat et notamment sur la réduction des émissions de CO2 sont en effet urgentes. Pour garder un espoir de limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C d’ici la fin du siècle, l’ONU estime qu’il faudrait réduire les émissions mondiales de CO2 de 7,6 % par an entre 2020 et 2030. Comme le met en avant le graphique, en 2018, les trois pays les plus peuplés au monde étaient aussi les plus gros pollueurs au dioxyde de carbone. Avec 9,53 milliards de tonnes de CO2 émises, la Chine devançait de loin les États-Unis et l’Inde, avec respectivement 5,15 milliards et 2,48 milliards de tonnes. Si l’Union européenne était un pays, elle devancerait l’Inde sur le podium, avec des émissions de 3,48 milliards de tonnes en 2018…

Pays les plus pollueurs, ramenés au nombre d’habitants…

À noter que le classement des pays selon les émissions ramenées au nombre d’habitants donne toutefois un résultat bien différent, l’Inde ayant notamment une empreinte carbone par habitant bien plus faible que la plupart des autres pays industrialisés : les pays qui émettent actuellement le plus de CO2 par habitant sont situés dans la péninsule arabique. Le Qatar émet un peu plus de 37 tonnes par personne, le Koweït 23,5 tonnes et l’Arabie saoudite 19,4 tonnes. Mais ces pays ne sont pas les plus gros pollueurs en chiffres absolus, qui sont la Chine, l’Inde et les États-Unis, les trois pays les plus peuplés au monde (voir ci-dessus).
L’exploitation pétrolière dans les économies du Golfe et le fait que ces pays soient peu peuplés explique en grande partie ce ratio par habitant très élevé. Rappelons que l’émission de CO2 dans l’air est l’une des principales causes du réchauffement climatique. La concentration en dioxyde de carbone dans l’atmosphère de la planète est restée relativement stable jusqu’à la révolution industrielle à environ 200 particules par million. Mais à partir du XIXe siècle, sa densité s’est rapidement multipliée pour atteindre 413 particules par million cette année.
– Source Statista .