AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Services > Constructeurs > PSA et Fiat Chrysler Auto, une nouvelle constellation !

PSA et Fiat Chrysler Auto, une nouvelle constellation !

PSA et Fiat Chrysler Auto, une nouvelle constellation !

Stellantis = FCA (Fiat Chrysler Auto) + PSA (Peugeot, Citroën, DS auto et Opel-Vauxhall): une nouvelle équation !

Stellantis (participe présent du verbe latin stellare qui signifie briller ou étoiler, comme en italien…) ; tel est le nom de la nouvelle entité franco-italo-américaine qui est née de la fusion de Groupe PSA et de , que les actionnaires respectifs des deux groupes automobiles ont validé en janvier de cette année. Ce mariage a donné naissance au quatrième groupe automobile mondial (en nombre de véhicules vendus), et au troisième en termes de chiffre d’affaires (derrière le japonais Toyota Motor Corporation et l’allemand Volkswagen AG).
La nouvelle entité Stellantis est composée de plus de 400 000 salariés et de 14 marques automobiles comme Citroën et Maserati, Fiat et Opel, Peugeot, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge ou encore Jeep…
Après un échec de négociations avec Renault et son Alliance (en pleins problèmes Carlos Ghosn…), ce rapprochement, devenu fusion était devenu indispensable, tant pour Fiat que pour PSA, expliquent les spécialistes du secteur, ne serait-ce que pour faire face aux défis technologiques importants que sont le développement de l’électrification des véhicules, la conduite autonome ou encore les offres de services comme de solutions en matière de mobilités. Et comme une fusion, c’est censé être chaud, reste donc à savoir quelles marques vont en faire les frais en disparaissant du paysage automobile (Lancia ?, Chrysler ?…).

Qui fera quoi ? : 

FCA+PSA = Stellantis…

 Du côté des hommes femmes de la nouvelle entité, le jeu des chaises musicales a fait son office, et l’ensemble des dirigeants de pôles comme de services se sont empressés de modifier leur profil comme leur signatures au profit de Stellantis et sa “bannière étoilée”… Du côté des dirigeants maintenant, plus de postes pour PSA (c’est lui qui mène la danse…). Les trois décideurs-clés seront John Elkann (actuel dirigeant de FCA) qui sera Président, accompagné par Robert Peugeot (FFP, actionnaire de référence de PSA), Vice-Président, et Carlos Tavares (Président du Directoire de PSA) comme PDG. Mike Manley quant à lui, l’homologue de Carlos Tavares chez FCA jusqu’à présent absent des organigrammes, il a été confirmé en tant que futur Directeur général de Stellantis en Amérique.
Pour ce qui est des actionnaires maintenant, on recense :
– John Elkann, Président du conseil d’administration,
– Robert Peugeot, Vice-Président du conseil d’administration,
– Carlos Tavares, Président directeur général,
– Andrea Agnelli (Président de la Juventus de Turin), administrateur non-exécutif
– Henri de Castries (ex DG d’Axa), administrateur indépendant sénior,
– Fiona Clare Cicconi (DRH d’AstraZeneca), administrateur non-exécutif,
– Nicolas Dufourcq, (DG de BPI France, actionnaire de PSA), administrateur non-exécutif,
– Ann Frances Godbehere, (Royal Dutch Shell), administrateur non-exécutif,
– Wan Ling Martello (ex-Nestlé), administrateur non-exécutif,
– Jacques de Saint-Exupéry, (Groupe PSA), administrateur non-exécutif,
et  Kevin Scott (Directeur technique de Microsoft), administrateur non-exécutif.
Quant à Louis Gallois, Président du conseil de surveillance de PSA, il prend sa retraite du secteur automobile.