AgoraNews Mobility > Nos thèmes > Mobilités > Transports publics > Première rame de tramway Citadis destinée à la ligne Tram T9, inaugurée à Orly !

Première rame de tramway Citadis destinée à la ligne Tram T9, inaugurée à Orly !

Première rame de tramway Citadis destinée à la ligne Tram T9, inaugurée à Orly !

Île-de-France Mobilités avait choisi Alstom en novembre 2016 pour lui fournir 22 rames de tramway Citadis X05.

Ces rames entreront en circulation en décembre 2020, sur la ligne Tram T9, qui relie Porte de Choisy à Orly-Ville. La livraison de ces tramways par Alstom a démarré en novembre 2019 et s’achèvera en octobre 2020 pour une mise en service commercial prévue en décembre 2020. Et ce 03 décembre dernier, la première rame de tramway Citadis destinée à la ligne Tram T9, conçue et fabriquée sur le site Alstom de la Rochelle, a été inaugurée ce jour à Orly par Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et présidente d’Île-de-France Mobilités, Christian Favier, président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Anne Hidalgo, Mairie de Paris, et Michel Lepêtre, président de l’Établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre.

Citadis Tram X09.

D’une longueur de 45 mètres, le Citadis X05 pour la ligne T9 peut transporter jusqu’à 314 voyageurs. Il est doté de 8 portes à doubles-vantaux par face ainsi que d’intercirculations élargies et éclairées qui facilitent la circulation et augmentent le taux d’échange passagers (2) de 20 %. Il bénéficie de 45 % de surfaces vitrées, d’un éclairage 100 % LED, de 8 écrans multimédia extra-larges pour le plan de ligne dynamique, de prises USB et de sièges banquettes. Le design de ce nouveau tramway s’appuie sur une signature lumineuse sur l’ensemble de la rame, à l’extérieur comme à l’intérieur, notamment pour une meilleure visualisation de l’ouverture et de la fermeture des portes. Ces innovations apportent un haut niveau confort ainsi qu’une expérience voyageur enrichie. Un tramway également économe en énergie grâce à une amélioration de la consommation d’énergie liée à la traction et aux auxiliaires (éclairage 100 % LED et climatisation offrant respectivement -25 % et -15 % de consommation d’énergie). Le coût global de la maintenance préventive a quant à lui été réduit de 18 %. Les matériaux sont re-valorisables à 99 %. Le Val-de-Marne est un territoire en pleine expansion. Certaines lignes de bus ont atteint leur capacité maximale. C’est le cas de la ligne 183, qui transporte 56000 voyageurs par jour et qui traverse 6 communes, dont la population devrait augmenter de 15% entre 2007 et 2020.Le Tram 9 va permettre de dé-saturer les lignes de bus de cet axe entre Paris et Orly-Ville. Ainsi les 80 000 voyageurs attendus chaque jour gagneront du temps (10 mn par trajet), et se déplaceront dans de meilleures conditions. Chaque tramway peut accueillir 300 personnes par rame (contre 100 pour un bus articulé), tout en étant accessible, confortable et respectueux de l’environnement.
Avec ses 19 stations, la nouvelle ligne desservira 6 communes sur 10 kms en 30 minutes : Paris (Porte-de Choisy), Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Choisy-le-Roi, Thiais et Orly. Le Tram 9 sera plus régulier que le bus avec une rame toutes les 4 à 5 minutes en heure de pointe. Qui plus est le  Tram 9 permettra d’accéder à l’ensemble du réseau de transport en commun francilien en quelques minutes. En correspondance avec le RER C, le TVM, le Tram 3a et le métro 7, le Tram 9 sera également connecté dans les prochaines années au T Zen 5 à Choisy-le-Roi et à la ligne 15 du métro à Vitry-sur-Seine. Enfin, la ligne sera également aménagée pour les voyageurs qui utilisent leur vélo pour rejoindre leur arrêt de tramway grâce à des arceaux vélos aménagés à chaque station et deux parcs à vélos Véligo, installées à proximité de la future gare de la ligne 15 du métro à Vitry-sur-Seine et sur la place Gaston Viens à Orly.

– Notons également que huit des treize sites d’Alstom en France participent à la fabrication de ces tramways : La Rochelle pour la conception et l’assemblage, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les modules et appareillages, Valenciennes pour l’aménagement intérieur et les activités services, Villeurbanne pour l’électronique embarquée, Aix-en-Provence pour les centrales tachymétriques et Saint-Ouen pour le design.