AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Mobilités > e-mobilité > PowerTech Systems : nouvelles batteries et cellules…

PowerTech Systems : nouvelles batteries et cellules…

PowerTech Systems : nouvelles batteries et cellules…

PowerTech Systems développe le système BMS d’une batterie de nouvelle génération…

MARBEL, soit six lettres pour Manufacturing and Assembly of modular and Reusable Battery for Environment-friendly and Lightweight mobility : c’est un nouveau projet lauréat du programme européen Horizon 2020. Partant du principe que l’adoption des véhicules électriques à batterie (BEV) ou des véhicules hybrides rechargeables (PHEV) est liée à la durée de vie et à la charge rapide des batteries, le consortium, composé de 16 partenaires dans 8 pays européens dont la PME française, PowerTechSysems (membre de France Innovation) et Eurecat en qualité de coordinateur, a pour ambition de « concevoir et de développer de nouveaux blocs de batteries modulaires, compacts, légers et à haute performance et des systèmes de gestion de batteries flexibles et robustes pour ces BEV et PHEV. Et cela, tout en maintenant les niveaux de sécurité. Par ailleurs, la fabrication à grande échelle sera facilitée par l’adoption de modules faciles à assembler et à désassembler pour toutes les configurations de batteries. Cela assurera rapidité, qualité et rentabilité tout en suivant les principes “made by Ecodesign” soulignent Cyril Bergeaud et Camille Chassaing, respectivement CEO et directeur de la distribution chez PowerTech Systems.
Le rôle de PowerTech n’est autre que le développement du système de BMS (Battery Management System). Celui-ci assure la gestion, le contrôle et le pilotage de la batterie. Le consortium souhaite également mettre au point de nouvelles procédures d’essai innovantes liées aux performances et à la sécurité. L’utilisation de boîtiers miniaturisés, d’un banc d’essai flexible simulant les conditions d’intégration en VE (véhicule électrique en boucle, eVIL) ou encore de l’intelligence artificielle comme outil permettant de réduire le temps des expériences en laboratoire est attendue. Le démarrage du projet est prévu sur les premiers jours de 2021. Le point d’orgue pourrait se concrétiser fin 2024 (Dieu que c’est loin…) avec la production de cette batterie de nouvelle génération pour un modèle du groupe FCA (Fiat-Chrysler Automobiles) qui d’ici-là devrait avoir intégré PSA… Affaire à suivre, donc !
 – Source : France innovation.