AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Véhicules > 2 & 3 Roues > Pédalez masqués…

Pédalez masqués…

Pédalez masqués…

Cyclistes et pollution de l’air, avancez masqués !

Et le R-Pur masque…

La pollution d’air fait plus de 7 millions de morts par an à travers le monde. En Asie la population, consciente du danger très présent chez elle, tente de lutter tant bien que mal contre ce fléau… Ce qui n’est pas nécessairement le cas en Europe et pourtant le nombre de décès liés à la pollution d’air frôle les 700 000 personnes. La France n’est pas épargnée (plus de 48 000 pour la seule France*) et même si les cyclistes sont les premiers à subir la toxicité d’air, la pratique du vélo a tout de même le vent en poupe. Comment donc pratiquer cette activité bénéfique pour la santé sans subir les effets néfastes de la pollution ? En portant un masque, adopté par les cyclistes, certains scootéristes et autres motards… Et parfois par quelques personnes malades dans les transports en commun. Plusieurs modèles différents existent sur le marché. Depuis le simple masque sous lequel on place un filtre (les modèles du Mask Français par exemple) jusqu’à certains modèles plus sophistiqués comme ceux de la start-up française R-Pur, avec son modèle spécifiquement développé pour les pratiquants de la petite reine… Il s’agit du R-PUR Nano Light® (99,8% des nanoparticules sont filtrées).
* Cette pollution représente une perte d’espérance de vie pour une personne âgée de 30 ans pouvant dépasser deux ans.