AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Économie-Droit-Fiscalité > Réglementation > Google et la presse française, sur la route d’un accord…

Google et la presse française, sur la route d’un accord…

Google et la presse française, sur la route d'un accord…

Google accepterait le principe d’une rémunération des journaux français !

Nous nous dirigeons lentement mais a priori sûrement, vers la fin d’un long conflit entre la presse française et Google ? Depuis début octobre, les deux parties semblent proches de trouver un accord dans la négociation sur les droits voisins. Pour rappel, cette discussion est une exigence légale en France et dans le reste de l’Europe et elle impose aux géants du web de négocier une rémunération avec les éditeurs afin de réutiliser leurs contenus. Les discussions sont engagées depuis plusieurs mois maintenant et piétinaient. Mais désormais, Google semble d’accord avec ce principe.

L’APIG : l’Alliance de la Presse d’Information générale.

Ainsi, le directeur général de Google France, Sébastien Missoffe, déclarait être ravi de « l’avancée de négociations menées ces derniers mois avec les éditeurs de presse dans le cadre de la loi française sur le droit voisin. Nous voulons soutenir le journalisme et assurer la continuité de l’accès au plus grand nombre à un contenu de qualité. » Idem chez Pierre Louette, Pdg du Groupe Les Échos-Le Parisien, en charge des négociations pour l’Alliance de la presse d’information générale (Apig) : « Ces dernières semaines ont permis de clarifier de nombreux points et de confirmer que Google acceptait le principe de rémunération de nos titres de presse et ainsi de donner une réalité aux droits voisins. » Les membres de l’Alliance doivent encore se réunir pour d’étudier les éléments de l’accord. Enfin, on ignore toujours quel montant Google accepte de payer. Par ailleurs la firme de Mountain View est  toujours en discussion avec l’Agence France Presse et le Syndicat des éditeurs de la Presse Magazine.
– Source Presse-Citron.