AgoraNews Mobility > Nos thèmes > Innovations > Matériels > EVAA, la navette autonome quadripartite du quartier d’affaires de Rueil-Malmaison !

EVAA, la navette autonome quadripartite du quartier d’affaires de Rueil-Malmaison !

EVAA, la navette autonome quadripartite du quartier d’affaires de Rueil-Malmaison !

N’en déplaise à Monsieur Patrick Ollier, maire de Rueil-Malmaison et président de la métropole du Grand Paris, EVVA, la navette autonome d’EasyMile n’est pas la première en Île de France à rouler en conditions réelles de circulation. Ce serait vite oublier les deux MillaPod circulant quotidiennement à Vélizy (78) depuis plusieurs mois pour relier tout un quartier au tramway T6… En revanche, les protagonistes de l’opération EVVA, ont raison sur le fait que c’est la première expérimentation réunissant des entreprises privées (BNP Paribas à travers Arval, sa filiale de location de longue durée), un espace public (la ville de Rueil-Malmaison), un opérateur public (la RATP) et un fabricant de navette autonome (EasyMile, sise à Toulouse pour l’électronique de gestion et les applications et construite par Ligier). Tout le monde était donc réuni ce 27 janvier dernier au siège d’Arval, dans le quartier d’affaires de Rueil-Malmaison pour présenter cette innovation qui représente un pas supplémentaire dans la mobilité multimodale, et ce pour l’ensemble des acteurs présents, leurs clients, leurs usagers et/ou salariés…

L’ensemble des protagoniste avec de gauche à droite : EasyMile, la RATP, Arval et Rueil-Malmaison.

Ce type de navette est destiné au cœur des villes, faite pour desservir les entreprises, les quartiers d’affaires ou encore de grands sites fermés tels que des bases militaires, des centres hospitaliers, etc. Arval inaugurait donc, avec le soutien de la ville de Rueil-Malmaison, son expérimentation de navette autonome opérationnelle sur route ouverte (dès mars 2020), pour ses propres salariés et ce, pour une durée d’un an. Une deuxième navette devrait alors rejoindre sa grande sœur pour l’ensemble des entreprises de ce quartier d’affaires proches du RER A. Alain Van Groenendael, président et CEO d’Arval, Ferréol Mayoly, directeur général d’Arval France et Patrick Ollier, maire de Rueil-Malmaison ont alors pris place à bord de la navette EVAA, (EZ10 Gen 3) pour un bref aller-retour. Ce fut également l’occasion, pour la RATP d’annoncer un test de bus autonome (ligne 393) dans le Val de Marne et pour EasyMile d’annoncer à son tour un projet de trois navettes autonomes circulant à Vincennes et à prochainement à Toulouse, le premier fonctionnement de navette autonome sur voie publique sans chauffeur (le fameux “ Security driver ” en charge de la sécurité). Affaires à suivre !