AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Services > Bornes-Infras de Recharge > Électromobilité : véhicules et bornes, des rêves aux chiffres d’usage !

Électromobilité : véhicules et bornes, des rêves aux chiffres d’usage !

Électromobilité : véhicules et bornes, des rêves aux chiffres d'usage !

Véhicules électriques et bornes de recharge : qui utilise quoi, combien de fois et comment ?

Malgré un contexte économique difficile et incertain, l’année 2020 a vu les ventes de véhicules électriques augmenter. Celles-ci ont connu une croissance de 159 % par rapport à 2019 avec plus de 110 000 véhicules 100 % électriques immatriculés sur l’année et 74 587 (+ 401 %) pour ce est des hybrides rechargeables. Les mesures gouvernementales encouragent le développement de cet usage avec notamment le plan “France relance” qui prévoit l’installation de 100 000 bornes d’ici fin 2021 – chiffre aujourd’hui toujours irréaliste – ou encore l’annonce plus récente de l’aide du Gouvernement de 100 millions d’euros pour aider les sociétés à développer le réseau de bornes de charge ultrarapides sur autoroute et certaines routes concédées. Dans ce contexte, Enedis, qui se positionne comme un acteur et partenaire industriel de 1er rang, vient de publier le mois dernier (février 2021) une étude établissant un un état des lieux précis des usages des véhicules électriques, hybrides rechargeables comme de la recharge de ces véhicules. Les résultats de l’étude révèlent qu’en 1 an, le comportement des usagers de la mobilité électrique évolue sur plusieurs paramètres :
– le nombre de kilomètres parcourus,
– l’utilisation d’un véhicule électrique pour les départs en week-end,
et la fréquence et le temps de recharge nécessaire pour une recharge complète.
Elle montre également qu’une meilleure compréhension par les utilisateurs de l’écosystème gravitant autour du véhicule électrique accélère l’évolution des comportements.
En France, on comptabilisait ainsi : 
– 300 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables fin du premier trimestre 2020,
– 29 600 points de charge publics connectés au réseau public de distribution fin du premier trimestre 2020. On était déjà très en retard surtout avec plein de problèmes sur certains réseaux qui ont dû fermer quantité de points de charge !
 et 500 000 points de charge accessibles au publics sont prévus par la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie pour 2028 et 100 000 dès la fin 2021, rappelons-le… Mais sans y croire !

Des “électromobilistes”,
plutôt bons élèves !

Étude Enedis ; usage du véhicule électrique et des bornes de recharge-02-2021.

Donnée importante, la synthèse de l’étude Enedis nous révèle que la majorité des utilisateurs d’un véhicule électrique possède déjà un autre véhicule et que dans 73 % des cas, le véhicule électrique est le véhicule principal du foyer en termes de kilomètres parcourus. Sur les installations électrique il s’avère  que La majorité des utilisateurs d’un véhicule électrique recharge leur véhicule sur une prise électrique classique, donc pas nécessairement adaptée puisque soumise à des risques de chauffe (58 %) et 43 % des prises domestiques sur lesquelles s’effectue la recharge d’un véhicule électrique existaient déjà et ne sont pas dédiées à cet usage. C’est également un point qui revient souvent dans la bouche des installateurs de bornes qui préconisent de la régulièrement de la changer.
• Pour ce qui est des distances parcourues comme de l’autonomie :
– 43 km par jour : c’est la distance moyenne parcourue au quotidien avec un véhicule électrique,
– L’utilisation principale du véhicule électrique s’effectue sur les trajets du quotidien,
– Pour 55 % des sondés, leurs voitures dépassent les 250 km d’autonomie.
• Sur les enjeux et la puissance :
– 87 % des répondants n’ont pas augmenté leur abonnement électrique en vue de la recharge de leur véhicule électrique,
– 42 % des répondants ne connaissent pas la puissance de la borne, et 60 % des répondants ne connaissent pas la puissance de recharge du véhicule (la puissance du chargeur interne à la voiture (généralement 7 kW minimum ce qui conditionne le temps de charge…).
• Pour ce qui est de la recharge principale :
– La recharge principale s’effectue très majoritairement à domicile, les recharges en voirie et au travail restent marginales,
– 70 % des répondants n’utilisent jamais les bornes de recharge publique 2/3 de ceux qui les utilisent se rechargent sur les parkings de supermarchés,
et une recharge principale ne s’effectue pas nécessairement tous les jours. Pour 64 % c’est même une ou deux fois par semaine.
• Et comment sont pilotées les recharges :
– Sur la totalité des répondants, les utilisateurs disposant d’un système de pilotage de la recharge sont minoritaires (37 %),
– 42 % de ceux qui rechargent à domicile débutent la recharge entre minuit et 7h du matin,
Et la majorité des répondants sont prêts à décaler la recharge de leurs véhicules pour éviter les pics de consommation si nécessaire ! Toutes des données qui devraient s’affiner avec l’installation des compteurs électroniques au domicile des usagers. Reste juste à espérer que ces mêmes compteurs ne servent pas demain à fonctionner en mode taxes dès qu’il aura détecté que vous êtes en train, non de faire tourner le lave-vaissellle mais bien de charger votre voiture ! Attention M. Enedis, nous vous avons à l’œil !
– Source étude Enedis .