AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Éco-Sécurité > Énergies > Du carburant de synthèse à partir d’hydrogène vert et de CO2 !

Du carburant de synthèse à partir d’hydrogène vert et de CO2 !

Du carburant de synthèse à partir d'hydrogène vert et de CO2 !

NEA Group investit dans Infinium (Sté US) qui fabrique du carburant de synthèse à partir d’hydrogène vert…

Comme dans la vie, il n’y a pas que les carburants traditionnels avec en face les hybrides et le tout électrique, nous sommes toujours ravis de pouvoir présenter et/ou évoquer d’autres alternatives comme le bio-éthanol, l’hydrogène (vert, c’est mieux…) ou encore les carburants de synthèse, autrement appelés e-fuels (Electrofuels) tirés de la chimie de l’hydrogène (toujours vert) et du CO2 (là aussi c’est mieux que de l’envoyer dans l’atmosphère ou encore le stocker sous terre…).

Fabrication de E-Fuel à partir d’hydrogène vert et de CO2.

Fabricants de systèmes de compression spécialiste de l’hydrogène, Neuman & Esser Group (NEA Group) vient d’investir dans Infinium, basée en Californie. Une opération organisée dans le cadre d’un tour de table qui a aussi permis à la startup de recevoir le soutien du : Climate Pledge Fund d’Amazon, d’AP Ventures, de la Grantham Environmental Foundation ou encore de Mitsubishi Heavy Industries (MHI)… Excusez du peu !
Baptisé Electrofuel ou E-Fuels chez nous, le procédé mis au point par Infinium permet de créer du carburant de synthèse à partir d’hydrogène vert produit classiquement par électrolyse et de dioxyde de carbone (CO2). Principal avantage de ce carburant vert : pouvoir être utilisé directement dans les véhicules actuels sans nécessiter de modification au niveau des moteurs et infrastructures de ravitaillement. Pour NEA Group, cet investissement s’inscrit dans une stratégie de diversification de son portefeuille d’activités. Il y a quelques semaines, le groupe avait déjà annoncé le rachat de Hytron, société brésilienne spécialisée dans les électrolyseurs PEM et alcalins.