AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Services > Constructeurs > DS9 c’est parti, vous pouvez commander !

DS9 c’est parti, vous pouvez commander !

DS9 c'est parti, vous pouvez commander !

DS Automobiles ouvre le carnet de commandes pour sa DS 9 hybride rechargeable (jusqu’à 360 ch) et essence de 225 ch.

DS Automobiles a vraiment démarré avec le lancement de la DS 7 Crossback, puis la DS3 Crossback. Aujourd’hui, la gamme s’étoffe par le haut avec l’ouverture des commandes de la DS9 venant marcher sur les platebandes des Mercedes Classe E ou encore la BMW Série 5, pas moins ! Pour cela, DS 9 bénéficie d’une nouvelle déclinaison de la plate-forme EMP2 (EMP2 V2.3) dotée ici d’un empattement record avec une place conséquente pour les passagers AR. Trois motorisations sont d’ores-et-déjà proposées avec des solutions hybrides rechargeables E-TENSE 4×4 360 ch et E-TENSE 225 ch, ainsi qu’une version essence PureTech 225 ch automatique. La gamme devant être prochainement complétée une autre version hybride rechargeable E-TENSE 250 à l’autonomie nécessairement augmentée.
DS 9 E-TENSE 4×4 360, à plus de 60 000 euros, sera la version hautes performances dotée d’une transmission intégrale intelligente qui combine deux machines électriques de 110 et 113 chevaux et un moteur PureTech essence de 200 chevaux pour une puissance globale de 360 chevaux et un couple maximal de 520 Nm. Dans sa version E-TENSE 225, DS 9 est capable de rouler 48 km en mode zéro émission de CO2 grâce à une batterie d’une capacité utile de 11,9 kWh. En mode hybride, sa consommation en cycle WLTP s’établit à 1,5 litre/100 km pour des émissions contenues à 33 grammes de CO2 par kilomètre.

DS9, le retour du haut de gamme français !

Enfin, DS 9 propose une conduite autonome de niveau 2 DS « Drive Assist”, la suspension pilotée DS “Active Scan Suspension”, les phares “Ds Active Led Vision”, et le système audio Focal (déjà présent sur les marques du groupe…), l’accès et le démarrage mains-libres, la vision de nuit, l’alerte de vigilance, l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, la reconnaissance étendue des panneaux et le freinage d’urgence automatique jusqu’à 140 km/h… Enfin, cinq teintes sont proposées et les commandes débutent en ce mois de novembre 2020. Pour ce qui est du tarif, il s’échelonne de 47 700 à 51 700 euros pour la version essence 225 ch et de 54 000 à 68 400 euros pour les versions hybride rechargeables deux ou quatre roues motrices. Rappelons enfin que la marque regroupe en France 120 DS stores et 44 DS “salons” et depuis peu un site de présentation en ligne :  le DS Live qui permet de découvrir à distance et en ligne les modèles de la gamme et leurs versions électrifiées, tout en étant en contact direct avec un Expert Produit DS. Belle sur les images et performante sur le papier, nous attendons avec impatience, de pouvoir essayer ce haut de gamme français dont il faut saluer enfin le retour ! À quand donc une version break ou SUV ?