AgoraNews Mobility > Nos thèmes > Véhicules > 2 & 3 Roues > Diligo, la livraison du dernier kilomètre en… vélos-cargos !

Diligo, la livraison du dernier kilomètre en… vélos-cargos !

Diligo, la livraison du dernier kilomètre en… vélos-cargos !

De plus en plus de villes interdisent (ou sont en passe de le faire) l’accès à leurs centres de plus en plus souvent  piétonniers…

… Et les véhicules motorisés n’y ont plus accès, d’autant plus si ce sont des Diesel (beurk…). Ils entraînent pollution, embouteillages et nuisances sonores, ainsi que des délais de stationnement gênants. Mais l’explosion du e-commerce n’a fait toutefois qu’accroître les problèmes : fourgonnettes et camions seraient, selon les estimations responsables de 30 % de cette saturation. De plus, le secteur du transport émet de nombreuses particules fines, provoquant des pics de pollution en ville. Toutes des raisons pour lesquelles François Mayaud a créé Diligo, une société qui livre les marchandises à Paris avec des vélos-cargos. La start-up en plein développement, vient d’ailleurs de lancer une campagne de levée de fonds… Diligo propose du transport de marchandises à Paris à vélo-cargo, à destination des commerçants, traiteurs, épiciers, fleuristes ou brasseurs de bières avec des engins possédant une capacité de 500 litres et 100 kilogrammes. Une solution qui résout les retards de livraison : grâce aux pistes cyclables, les coursiers de Diligo ne sont pas soumis aux aléas du trafic routier. Grâce à la rapidité de ses vélos, Diligo peut pratiquer des tarifs bien en-dessous du marché, à partir de 5 euros du point de livraison. Diligo propose également une offre de stockage gratuite de marchandises au cœur de Paris, pour une expédition encore plus rapide.
L’offre de Diligo n’est pas seulement écologique : elle se veut aussi sociale. La majorité des coursiers sont employés en CDI. Les autres sont des livreurs professionnels rémunérés à l’heure. Ils sont ainsi tous protégés socialement, ce qui assure une grande qualité de service. Diligo se donne par ailleurs comme mission de démocratiser l’accès à la logistique, en faisant profiter de son offre inclusive les PME et ETI et en favorisant l’économie circulaire.

La cyclo-logistique…

Diligo oui, mais en vélo-cargo !

C’est l’utilisation professionnelle de cycles pour assurer des livraisons en zones urbaines. Le vélo-cargo en est le pilier qui a prouvé son efficacité dans les pays de l’Europe du nord. Il est :
– rapide : le vélo-cargo électrique circule à une vitesse moyenne de 18,5 km/h, arrêts compris, ce qui en fait le moyen de transport le plus rapide de la capitale. « En 40 minutes, nous pouvons rallier n’importe quel point de Paris à n’importe quelle heure. Les pistes cyclables assurent une circulation fluide et nos coursiers, athlètes confirmés, connaissent Paris comme leur poche ! » explique François Mayaud, fondateur de Diligo, avant de poursuivre : « Pour se garer, les vélos-cargo battent tous les records : 8 secondes en moyenne, contre 22 minutes pour les voitures ! »
– écologique : les “ moteurs humains ” des vélos-cargo ne génèrent aucune pollution. Pour les ménager, Diligo met à leur disposition une assistance électrique. Fini les pots d’échappement !
– économique : Diligo indexe sa tarification sur le poids/volume des marchandises et sur la durée du créneau de livraison. Garantie de prix justes, convenus à l’avance.
Enfin, Diligo permet aux entreprises qui le souhaitent (marque blanche) de bénéficier d’une flotte à leur image, avec des gants, casquettes, vestes, casques, sacs et vélo-cargo personnalisés. « Pour chaque livreur équipé, Diligo fournit plus de 3 mètres carrés d’espace promotionnel ».