AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Éco-Sécurité > Énergies > Deux nouvelles stations en Pays de la Loire pour rouler avec du BioGNV produit localement…

Deux nouvelles stations en Pays de la Loire pour rouler avec du BioGNV produit localement…

Deux nouvelles stations en Pays de la Loire pour rouler avec du BioGNV produit localement…

Territoire d’Énergie Mayenne confie à Endesa la construction et l’exploitation de deux stations publiques d’avitaillement en GNV/BioGNV (Gaz Naturel Véhicule).

Acteur public de l’énergie et des réseaux de gaz et d’électricité dans le département, “Territoire d’Énergie Mayenne** accompagne les communes et les acteurs économiques qui le souhaitent sur des projets tournés vers la transition énergétique. C’est dans cette optique qu’est né le projet de deux nouvelles stations publiques GNV/BioGNV (Gaz Naturel Véhicule) sur les territoires de Mayenne communauté et Laval agglomération. Ces deux stations fourniront aussi bien du GNV que du BioGNV, un carburant produit localement à partir de bio-déchets. Ouvertes 24h/24 et 7j/7, elles proposeront du GNV/BioGNV sous forme compressée (GNC) – remplissage rapide – pour tout type de véhicules, avec un paiement par carte bancaire (carte DKV, Romac Fuels, ou badge opérateur). L’ouverture des stations est prévue fin 2021.
Après plusieurs études, Territoire d’Énergie Mayenne a su déceler le fort potentiel de véhicules susceptibles de s’avitailler en GNV et BioGNV sur le département d’ici quelques années. Les transporteurs et les collectivités locales misent de plus en plus sur le GNV, un carburant rentable, écologique et mature pour remplacer le gazole dans le transport. Une solution d’avenir qui contribue à réduire la pollution due aux particules fines et qui répond à l’urgence globale de réchauffement climatique.

Un gaz produit et consommé localement

Endesa*, acteur de la transition énergétique dans les territoires, dispose d’un méthaniseur en Pays de la Loire et participe ainsi à l’économie circulaire : produire et consommer localement. Le méthane qui constitue le BioGNV est produit localement à partir de déchets organiques issus de l’industrie alimentaire, d’exploitations agricoles, d’ordures ménagères ou de boues de stations d’épuration. Véritable vecteur d’économie circulaire et de mobilité durable, la consommation de BioGNV permet une réduction de plus de 80 % des émissions de CO2 par rapport aux carburants traditionnels. Convaincu que le BioGNV fait partie des énergies alternatives d’avenir, Endesa le proposera sur les stations d’Aron et de Changé pour chaque avitaillement.
– *Endesa fait partie du groupe Enel. En France, elle met au service son expérience pour accompagner les professionnels depuis 20 ans dans la fourniture de gaz, les services énergétiques et la mobilité durable avec le GNV (Gaz Naturel Véhicule) et BioGNV.
– **Territoire d’énergie Mayenne, acteur public de l’énergie, des réseaux de gaz et d’électricité dans le département, travaille au service des communes mayennaises. Son expertise concerne les travaux sur les réseaux : extension, raccordements, dissimulation …, l’éclairage public et tous les projets tournés vers la transition énergétique : mobilité durable, photovoltaïque, éolien, méthanisation, stations GNV…