AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Mobilités > Ferroviaire > Chine, un train qui file à 600 km/h !

Chine, un train qui file à 600 km/h !

Avec ce train à sustentation magnétique, le meilleur des TGV est battu en vitesse pure !

La Chine dévoile son train à sustentation magnétique (Maglev) qui file à 600 km/h…

Le Japon, avec le Shinkansen, puis la France, avec le TGV, ont montré la voie, mais c’est aujourd’hui en Chine que l’on trouve le train le plus rapide du monde. Ce dernier à sustentation magnétique est capable d’atteindre une vitesse de pointe supérieure à 600 km/h. Il s’agit d’un train à sustentation magnétique qui évolue en lévitation, sans contact avec les rails. Un prototype avait été dévoilé en mars dernier et les ingénieurs viennent de tester avec succès une rame comprenant cinq voitures.
La technologie “maglev” pour lévitation magnétique, n’est pas nouvelle. L’Allemagne et le Japon furent pionniers et la Chine l’utilisait déjà depuis 2004 avec le Transrapid de Shanghai qui fut la première ligne maglev à usage commercial dans le monde. La lévitation magnétique permet à des trains comme le JR-Maglev d’atteindre de hautes vitesses avec peu d’énergie. Mais l’idée d’avoir un train flottant au-dessus de rails n’est pas nouvelle. Elle a été testée en France durant les années 1960 avec l’Aérotrain, qui filait lui, sur un coussin d’air. Le projet sera toutefois abandonné au profit du TGV, plus classique… Le déplacement sans contact est revenu à l’ordre du jour au Japon par exemple, avec le JR-Maglev, qui peut atteindre 603 km/h.

Comment cela marche-t-il ?

Le système de lévitation repose sur l’utilisation d’électro-aimants et de supraconducteurs. Afin de maintenir le véhicule en équilibre, ces aimants sont activés en alternance. La propulsion est elle aussi gérée par ce procédé. Bien que ces trains soient fiables et rapides, le principal obstacle à leur développement est lié aux voies sont très onéreuses, à la construction comme à l’entretien. Selon les autorités chinoises, ce type de train à grande vitesse est le moyen de transport idéal pour les trajets de moins de 1 500 km. Par exemple, il ne faudrait que 2,5 heures à ce train maglev pour parcourir les 1 000 km qui séparent Pékin de Shanghai contre 3 heures en avion et 5,5 heures avec un train rapide classique. Ce maglev peut comporter de deux à dix voitures, chacune ayant une capacité de 100 passagers. Mais il faudra encore patienter avant de pouvoir l’emprunter car la mise en service est prévue à l’horizon 2030, pas avant ! Enfin, ce train à sustentation magnétique a été développé par la CRRC Corporation Limited, une entreprise d’État sous contrôle du gouvernement de la République populaire de Chine.