AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Innovations > Grands Projets > Batteries : Europe 2030, concentré sur le +

Batteries : Europe 2030, concentré sur le +

Batteries : Europe 2030, concentré sur le +

Batteries 2030+, la feuille de route européenne est définie !

Cette feuille de route européenne met en avant les trois axes à suivre pour réussir le développement des batteries de prochaines générations tels que les matériaux et interfaces, les nouvelles fonctions dans les cellules ou encore le recyclage de l’ensemble. La transition en cours vers la neutralité carbone nécessite des changements radicaux dans la manière dont nous générons et utilisons l’énergie. Les batteries représentent l’une technologie clé pour atteindre cet objectif, à condition de pouvoir en produire qui soient : à haute performance, durables, sécuritaire, compétitives et selon les principes de l’économie circulaire. ​Pour inventer les batteries du futur, l’initiative européenne Battery 2030+, vient de présenter sa feuille de route en matière de recherche et sur le long terme.
Elle met en avant les trois axes à suivre pour réussir le développement des batteries de prochaines générations : Batterie_2030_Poster
la découverte et l’optimisation accélérées des matériaux et des interfaces au sein des batteries, grâce à l’utilisation d’outils d’intelligence artificielle et de données issues de différentes sources (simulation numérique, synthèse haut débit de matériaux, caractérisation et test des matériaux et des dispositifs, etc.) ;
l’intégration de nouvelles fonctions dans les cellules de batteries (capteurs, auto-réparation, communication), pour améliorer les performances, la durabilité, la fiabilité et la sécurité des batteries ;
– et un axe transverse concernant le potentiel de fabrication et de recyclage des nouvelles technologies de batteries : « Battery 2030+ ne cherche pas à développer une chimie ou une technologie spécifique de batterie, mais plutôt à exploiter la puissance de nouveaux outils tels que l’intelligence artificielle pour transformer la manière dont nous découvrons et développons les prochaines générations de batteries. Avec Battery 2030+, la conception et le développement des batteries entrent dans l’ère numérique », explique Kristina Edtröm, coordinatrice de Battery 2030+ et professeur de chimie inorganique à l’Université d’Uppsala (Suède).
À noter que l’initiative Battery 2030+ est soutenue par le programme Horizon 2020. Il s’agit de groupes consultatifs d’experts mis en place par la Commission européenne. Le groupe central est composé de 17 partenaires venant de neuf pays européens.
– Source : https://battery2030.eu .