AgoraNews-Mobility > Nos thèmes > Véhicules > Véhicules autonomes > Apple Car ou iCar, seul ou non ? En tout cas le feuilleton continue…

Apple Car ou iCar, seul ou non ? En tout cas le feuilleton continue…

Apple Car ou iCar, seul ou non ? En tout cas le feuilleton continue…

Rumeurs et contre-rumeurs ne font rien à l’affaire : le projet Titan (Apple Car) poursuit son bonhomme de chemin… seul pour l’instant !

…Un chemin long et compliqué semé d’embûches depuis le jour ou feu Steve Jobs voulait aussi révolutionner le monde l’automobile comme il l’avait fait pour celui des outils mobiles (iPod, iPhone et iPad…) en commençant à travailler avec le Groupe Volkswagen. Le projet Titan (2014-2015), véritable serpent de mer, est toujours aussi secret et l’on ne sait si Apple accouchera d’une voiture autonome électrique signée de la pomme ou non et ce d’autant plus qu’il n’est pas du tout certain que les gens veuillent nécessairement des voitures autonomes, électriques ou non… Ce que l’on sait cependant, c’est qu’Apple a déjà débauché chez Tesla, Waymo (Google-Alphabet), racheté des sociétés travaillant sur l’autonomie des véhicules, déposé des brevets, passé des accords avec des équipementiers, fait des tests au Canada comme en Californie… à bord pour l’instant de SUV Toyota-Lexus, bardés de radars, capteurs, caméras et autres Lidars (radars-lasers)…
Apple et l’Automobile, c’est ainsi très compliqué et depuis longtemps car les enjeux sont énormes et les marges loin des habitudes de la pomme. Et même quand Elon Musk (patron de Tesla) a proposé à Tim Cook, à l’occasion de la mise sur le marché très compliquée de sa Model 3, de racheter la marque alors au plus bas, ce dernier aurait refusé ne serait-ce, que de le recevoir… Donc, pour ce qui est de savoir si le projet Titan parviendra un jour à exister en dehors des seules rumeurs, de quelques tests ou de développements logiciels, il faudra patienter encore… au moins jusqu’en 2024, avec une annonce, nous prédit-on, dès cette fin d’année 2021 ! Ce qui est certain, c’est que l’Apple Car serait électrique, équipée d’une batterie lithium-fer-phosphate (accumulateur LFP, déjà utilisé par Tesla), qui supporte des températures plus élevées que le lithium-ion tout en offrant davantage de cycles de recharge avec moins de  temps  pour le faire. Elle serait aussi moins polluante et naturellement très connectée sans connaître le niveau d’autonomie atteint. Quant à sa sortie : 2024, 2027 ou 2028, nous ne sommes plus à une année près, en gardant à l’esprit que les premières et sérieuses discussions sur le sujet datent de 2016 et que Steve Jobs, l’emblématique patron d’Apple disparu en 2011, rêvait déjà d’une iCar électrique dès 2008.

Apple Car ou iCar, tout est encore possible !

Parmi les autres « incertitudes”, Apple aurait été sur le point de signer avec LG Magna e-Powertrain, une joint-venture créée par LG Electronics, le Coréen que l’on ne présente plus, et Magna, l’entreprise canadienne spécialisée dans l’équipement automobile et sous-traitant pour plusieurs acteurs de la filière : LG Magna e-Powertrain se chargerait notamment de fabriquer les moteurs, les onduleurs et les chargeurs embarqués. LG détiendrait 51 % des parts contre 49 % pour Magna International. Évaluée à 1 milliard de dollars, cette co-entreprise qui a vu le jour en juillet dernier après avoir reçu l’aval des actionnaires de LG… Un projet Titan, ou titanesque, c’est comme l’on veut … qui a vu récemment l’équipe interne Titan chez Apple se renouveler et regonfler.

Alors seul au monde ou non ?

Et puis nous sommes à la rentrée 2021 et l’on apprend que le projet Titan d’Apple poursuivra sa route sans son vice-président Doug Field qui après quatre ans passées chez Apple et travaillait sur le projet Titan a quitté la Pomme pour revenir dans le giron de Ford, chez qui il a débuté sa carrière. Avant de poser ses valises à Cupertino (siège d’Apple) en 2018, il était vice-président de l’ingénierie chez Tesla. Et encore avant, de 2008 à 2013, il avait été attaché au design produits chez… Apple. Un tout petit monde !
En février dernier, Apple laissait partir Benjamin Lyon, qui faisait partie du projet Titan depuis ses débuts en 2014 et qui s’occupait de tout ce qui est capteurs. Ces va-et-vient au sein de l’équipe de direction de Titan n’empêchent pas Apple de continuer à recruter, encore tout récemment chez Mercedes ou chez BMW, et à promouvoir en interne. Les gens vont ét viennent à la tête comme au sein du projet Titan d’Apple, le programme et la recherchent avancent pour aboutir, assure-t-on d’ici 5 à 7 années. Mais Apple se serait finalement décidée à développer sa voiture électrique seule, sans l’aide d’un constructeur automobile, meme bien établi. BMW, Hyundai, Nissan ou encore Toyota auraient été approchés pour un développement conjoint et des accords de production, mais les discussions seraient retombées, car aucun d’entre eux ne souhaite se transformer “en Foxconn”, c’est à dire en simple partenaire industriel. Et comme par ailleurs Tim Cook (CEO d’Apple) doit lâcher les commandes après avoir, dit-il : « mené à bien un projet qui, là-aussi devrait changer la vie des gens… » la conjonction des différents paramètres pourrait aboutir à la sortie d’une iCar N°1 d’Apple, ne pensez-vous pas !